Terre sans Frontière

Terre sans Frontière -

Associations amies


site01

dessins-decoupages.fr

Ce site rassemble sur plus de 1000 pages des dessins géométriques, des développements qui permettent de réaliser toutes sortes de découpages.
Il est conçu comme un répertoire d’idées, chacun y faisant son ”marché”.
Des compléments et des dossiers pédagogiques seront publiés au fur et à mesure.

amitiessansfrontiere

 

En 1967, un jeune étudiant de Haute-Volta (actuel Burkina Faso), Alain Tibila COMPAORE, arrive en France pour suivre une formation d’enseignant à l’Ecole Normale de Strasbourg. Il est régulièrement accueilli dans diverses familles de la région, surtout à Bitche et à Ingwiller, et fait la connaissance du Pope. Reparti enseigner dans son pays, Tibila a monté en 1999 un projet de construction d’un complexe médical et éducatif, dans une zone défavorisée à une vingtaine de kilomètres de la capitale Ouagadougou.
C’est pour aider au financement de ce projet que l’association Amitié Sans Frontière a vu le jour en mai 2000 à Ingwiller (67340) et elle y a son siège au 6 de la rue du Bannholz. Son comité, présidé par 2 anciens de TSF, compte actuellement 12 membres, dont la plupart ont connu Tibila lorsqu’il était étudiant en Alsace et connaissent sa droiture et son honnêteté. Amitié Sans Frontière est une petite association qui a aussi pour but, à côté de l’objectif financier indispensable, de créer et de conserver entre ses membres une agréable convivialité. L’information aux 350 membres se fait par une lettre semestrielle : le Trait d’Union.
Amitié Sans Frontière a successivement financé, sur le terrain de 4 ha de ses partenaires africains, un collège, un forage d’eau potable à pompe manuelle, un réfectoire, un dispensaire et une école primaire. Après un démarrage avec 25 élèves en 2001, l’établissement scolaire accueille cette année 760 enfants et le dispensaire soigne annuellement 8000 à 10000 patients. L’ensemble du site donne du travail à une trentaine de personnes. Pour faciliter les soins et améliorer l’hygiène, le grand chantier de 2016 sera la construction d’un château d’eau à pompe solaire, raccordé au dispensaire et aux bâtiments scolaires, pour un montant de 15300 €.

Avec l'équipe du dispensaire                                              La salle d'attente du dispensaire