Chers amis de Terre sans Frontière,

 

Privés cette année de concert, de Saint Nicolas, de marché de Noël, nous aurions tout lieu de faire grise mine.

Mais grâce à votre fidélité, à votre implication et vos encouragements, à vos dons, nous sommes plutôt animés de réconfort et d’espoir.

Terre sans Frontière ne cesse d’agir ; à travers l’opération « Donnons un Cœur à Noël », auprès des détresses locales au sein des conseils de solidarité. Mais aussi  aux Philippines, au Brésil, au Togo, à Madagascar…

C’est donc tournés vers l’avenir – « la vie est devant » nous répétait le Pope – que nous nous adressons à vous pour vous inviter à aller solidaires vers un Noël heureux et plein d’espoir.

« Mon plus beau Noël sera celui-là. Il faut descendre, descendre de plus en plus bas, devenir de plus en plus petit, pour rejoindre celui qui est dans la crèche. C’est le chemin qu’il nous faut faire , loin des bûches de Noël, pour réaliser le Royaume et découvrir la lumière de Bethléem » pouvions-nous lire dans Neuvic Soir en 1988.

 

 

Bon Noël à toutes et à tous.

 

Pour Terre sans Frontière

André SPRAUEL