Humeurs printanières dans l’attente de jours meilleurs

Voici une poésie pleine d’espérance en attendant des jours meilleurs.

Prenez soin de vous et à bientôt.

 

Humeurs printanières

Quand l’aube  parfume en toute délicatesse

D’un air nouveau si bien imprégné d’allégresse

Les prés se prélassant  aux premières chaleurs,

S’exposant au soleil en ses mille douceurs.

 

Les larmes de l’aube en perles luisantes

Tapissent la terre d’une odeur envoûtante,

Evaporées, mélangées en mille senteurs

Aux humeurs si câlines des  premières fleurs.

 

Des ténèbres percent les vitales lueurs,

Caressant les herbes en volutes de vapeur,

Nonchalante onde qui s’épanche à l’horizon

Attirant les pensées vers mille questions.

 

Longuement mûrie au sein de la sombre terre,

L’humble graine germe en un si profond mystère,

Portant en elle toute la force du fruit,

Miracle de vie qui à nouveau s’accomplit.

 

Voici  que naît  le jour nouveau en sa  promesse

Pour vaincre toute nuit, pour offrir ses largesses.

Et  là de  la brume émerge, comme un poème,

L’aube  victorieuse qui sur la terre essaime.

 

Printemps  éclaboussant la vie, printemps de l’âme,

Embrasant l’hiver vaincu  en si belle flamme,

Voici que le voile d’une si longue nuit

Se déchire pour donner sens à l’aujourd’hui.

 

Alain Riess   21 mars 2021